Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudanti.
Follow Me
Sorry, no posts matched your criteria.

Search
TOP
L’emailing est-il mort ? - Asteria Communication
14611
post-template-default,single,single-post,postid-14611,single-format-standard,eltd-core-1.1,awake-ver-1.0,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,eltd-mimic-ajax,eltd-grid-1200,eltd-blog-installed,eltd-default-style,eltd-fade-push-text-top,eltd-header-standard,eltd-sticky-header-on-scroll-down-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-menu-item-first-level-bg-color,eltd-dropdown-slide-from-left,eltd-,eltd-fullscreen-search eltd-search-fade,eltd-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

L’emailing est-il mort ?

La question mérite d’être posée. Et la réponse d’être développée.

L’emailing est aujourd’hui un media quasi universel. Qui n’a pas de boîte mail et qui ne consulte pas ses messages au moins une fois par jour ? En partant de ce principe, l’emailing semble être un fabuleux outil de communication. Il faut, pourtant, parfois se méfier de l’évidence.

Trop c’est trop ! Nous l’avons tous constaté. Impossible d’ouvrir sa boite mail sans être pollué par toutes sortes de spams. Des mails, parfois malveillants, qui veulent nous vendre tout et n’importe. La tentation est grande de tout mettre à la poubelle et de jeter par la même occasion des infos pertinentes. Aie !

Pour se protéger des spams, nombreux sont ceux qui créent des boîtes mail « poubelle » uniquement destinées à recevoir des messages publicitaires… et donc jamais consultées. La qualité et la qualification des bases d’email s’en trouvent fortement dégradées… et le travail des annonceurs encore plus compliqué. Mince !

L’email, un média pas si jeune

D’un point de vue purement marketing, l’arrivée de la RGPD en mai 2018, a bousculé les règles et a tenté de remettre un peu d’ordre dans cette jungle digitale. Le cadre est désormais plus serré pour les annonceurs et la vie privée de chacun mieux protégée. Ok ! L’email doit redevenir qualitatif et reprendre de l’intérêt. Ouf !

De l’intérêt oui, mais pas auprès de tous. Pour les jeunes générations, l’emailing apparaît « ringard » et est rudement concurrencé par la messagerie instantanée. Faites le test autour de vous, les moins de 30 ans ne communiquent pas par mail. Les jeunes préfèrent désormais le « live » au formalisme d’un email. Le mode « discussion » des « chat » et réseaux sociaux prend le pas sur la communication. L’email, qui fait aujourd’hui figure d’ancêtre, devient un média « sérieux » réservé aux échanges officiels.

Dans ces conditions, doit-on toujours faire de l’emailing un levier incontournable des stratégies de communication ?

 

Une relation plus qualifiée

Une chose est sûre, l’email n’a pas dit son dernier mot et ses faiblesses pourraient bien apparaître comme des forces. Son universalité reste intacte. Face à la multiplication des plateformes de messageries instantanées et à la problématique de compatibilité, l’email reste unique et lisible par tous et par tous les systèmes. Parler le même langage et pouvoir être lisible par tous sont déjà des préalables importants en communication.

Moins intrusif que la messagerie instantanée, l’emailing est aujourd’hui un média « différé ». Pas de contrainte d’immédiateté, l’email se consomme à son rythme, au moment souhaité et dans le contexte que l’on a choisi. Il est de ce fait plus qualitatif et permet de créer une relation plus intéressante avec sa cible.

Place à l’email « nouvelle génération »

L’évolution de la technique semble également être un atout indiscutable dans l’avenir de l’emailing. Terminé les messages austères. L’emailing s’est fait une beauté et n’a pas terminé sa mue.
De plus en plus design, de plus responsive et de plus en plus dynamique. Il est désormais possible de remplir un formulaire directement dans le corps de l’email sans avoir à aller sur le site internet ou de consulter les pages d’un catalogue en ligne sans sortir de sa boite mail !
Alors non, le mail n’est pas mort, il a juste évolué. En tant que « média mature », il a su trouver sa place au milieu de tous les nouveaux outils de communication.

Bien sûr, pour être efficace, il est impératif de respecter certaines règles.

1/ Bien cibler son audience et adapter le contenu.

Qu’on se le dise, l’emailing n’est plus un média de masse ! Pour être efficace, il doit être adapté à son audience et offrir un discours original.

2/ Bien travailler l’objet, vous n’avez que quelques caractères pour séduire votre audience. Quelques mots qui peuvent tout changer. Alors, ne négligez pas l’objet de votre email, c’est 70% du travail !

3/ Et surtout, l’email ne peut, en aucun cas, être le seul et l’unique outil de votre communication. Il doit être l’un des leviers d’une campagne globale. C’est la complémentarité qui fera l’efficacité de votre communication.

 

Pour en savoir plus sur l’emailing et mettre en place des stratégies de communication globale, n’hésitez pas à nous contacter